Événements

En raison de la situation de pandémie, nous n'activerons les billets en ligne pour la péniche que deux semaines avant l'arrivée à l’étape. Merci de votre patience.

27.06. dimanche

Basel

11:00–12:00

Larguez les amarres – Le Musée Tinguely dit AHOY ! et part pour un grand voyage

Adieu au MS Evolutie avec la Schwimmwasserplastik de Tinguely

17.07. samedi

Paris

10:00–16:30
10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
>> Entrée gratuite, sur réservation

14:00–14:15

Body Instruments de Nevin Aladağ

Performance, 15 minutes, Première
Lieu : quai MS Evolutie

Un.e performeur.se porte des instruments de musique sur son corps et se déplace ainsi dans l’espace urbain. Les instruments, deux accordéons, des cloches et des tambours portés sur la tête, sont joués par les mouvements du corps. Il en résulte un morceau de musique expérimentale qui oscille entre les sons absolument nécessaires, comme ceux produits par la marche ou les mouvements volontaire, et les sons poétiques ainsi produits.

14:30–18:30

Tinguely au Centre Pompidou

Visites conférence, 30 minutes, 7 départs (toutes les demi-heures)
Lieu : Centre Pompidou, niveau 5
Entrée gratuite sans réservation, dans la limite des places disponibles

La visite place les œuvres de Tinguely dans le contexte de ses contemporains et s’achevant sur une vue panoramique de la fontaine Stravinsky.

14:30–18:30

Atelier Tinguely en famille à partir de 4 ans

Lieu : Centre Pompidou, Forum, niveau 0
Entrée gratuite sans réservation, dans la limite des places disponibles

Un atelier continu où les participants peuvent explorer des thèmes propres à l'œuvre de Tinguely (machine, recyclage, jeu, mécanismes).

17:00–17:15

Body Instruments de Nevin Aladağ

Performance, 15 minutes, Première
Lieu : Centre Pompidou
>> Entrée gratuite, sur réservation

Un.e performeur.se porte des instruments de musique sur son corps et se déplace ainsi dans l’espace urbain. Les instruments, deux accordéons, des cloches et des tambours portés sur la tête, sont joués par les mouvements du corps. Il en résulte un morceau de musique expérimentale qui oscille entre les sons absolument nécessaires, comme ceux produits par la marche ou les mouvements volontaire, et les sons poétiques ainsi produits.

18:00–18:30

Eurêka, c'est presque le titre de Marie-Caroline Hominal

Performance, 30 minutes, Première
Lieu : Centre Pompidou
>> Entrée gratuite, sur réservation

Sur une scène faite d’une surface ronde et argentée, l’artiste danse une série de numéros : John Cage et Jean Tinguely apparaissent dans un rêve, une sorcière chevauche un balai et une créature-objet prend vie. Hominal travaille avec divers objets trouvés qui finissent par se regrouper pour former un assemblage. De la même manière, les différents numéros de la pièce s’entremêlent en une image d’ensemble, diverse mais cohérente, qui illustre un monde imaginaire tragicomique.

19:00–19:40

The Lady of the Lake de Keren Cytter

Performance, 40 minutes, en anglais, Première
Lieu : Centre Pompidou
>> Entrée gratuite, sur réservation

La pièce de théâtre consiste en un dialogue interprété par les acteur.trice.s Fernanda Farah et Damian Rebgetz. Elle mêle récit, chant, danse et stand-up. Les deux personnages parlent des événements formateurs de leur vie : par exemple, d’adhésion au club d’aviron pendant l’enfance ou de leurs cinq maris. Le dialogue, tantôt aiguisé tantôt absurde et drôle, évolue tout en méandres et en associations. Il associe les métaphores incisives de Cytter et les analyses précises que celle-ci donne de notre société contemporaine.

18.07. dimanche

Paris

10:00–16:30
10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
>> Entrée gratuite, sur réservation

14:30–18:30

Atelier Tinguely en famille à partir de 4 ans

Lieu : Centre Pompidou, Forum, niveau 0
Entrée gratuite sans réservation, dans la limite des places disponibles

Un atelier continu où les participants peuvent explorer des thèmes propres à l'œuvre de Tinguely (machine, recyclage, jeu, mécanismes).

14:30–18:30

Tinguely au Centre Pompidou

Visites conférence, 30 minutes, 7 départs (toutes les demi-heures)
Lieu : Centre Pompidou, niveau 5
Entrée gratuite sans réservation, dans la limite des places disponibles

La visite place les œuvres de Tinguely dans le contexte de ses contemporains et s’achevant sur une vue panoramique de la fontaine Stravinsky.

28.07. mercredi

Antwerpen

10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
>> Entrée gratuite, sur réservation

20:00–21:30

Vision in Motion

Conférence et entretien avec l'artiste, en anglais
Lieu : MS Evolutie
Entrée gratuite sans réservation, dans la limite des places disponibles

Une conférence de l'historien de l'art Johan Pas sur l'exposition historique Vision in Motion sera suivie d'une conversation avec l'artiste Paul Van Hoeydonck qui a participé à son organisation en 1959. Événement organisé par l'Académie royale des beaux-arts d'Anvers.

29.07. jeudi

Antwerpen

10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
>> Entrée gratuite, sur réservation

18:00–18:30

Body Instruments de Nevin Aladağ

Performance, 30 minutes, promenade dans l'espace urbain
Début : quai MS Evolutie, Fin : Het Bos
>> Entrée gratuite, sur réservation

Un.e performeur.se porte des instruments de musique sur son corps et se déplace ainsi dans l’espace urbain. Les instruments, deux accordéons, des cloches et des tambours portés sur la tête, sont joués par les mouvements du corps. Il en résulte un morceau de musique expérimentale qui oscille entre les sons absolument nécessaires, comme ceux produits par la marche ou les mouvements volontaire, et les sons poétiques ainsi produits.

20:00–20:30

Eurêka, c'est presque le titre de Marie-Caroline Hominal

Performance, 30 minutes
Lieu : Het Bos
>> Entrée gratuite, sur réservation

Sur une scène faite d’une surface ronde et argentée, l’artiste danse une série de numéros : John Cage et Jean Tinguely apparaissent dans un rêve, une sorcière chevauche un balai et une créature-objet prend vie. Hominal travaille avec divers objets trouvés qui finissent par se regrouper pour former un assemblage. De la même manière, les différents numéros de la pièce s’entremêlent en une image d’ensemble, diverse mais cohérente, qui illustre un monde imaginaire tragicomique.

21:00–21:40

The Lady of the Lake de Keren Cytter

Performance, 40 minutes, en anglais
Lieu : Het Bos
>> Entrée gratuite, sur réservation

La pièce de théâtre consiste en un dialogue interprété par les acteur.trice.s Fernanda Farah et Damian Rebgetz. Elle mêle récit, chant, danse et stand-up. Les deux personnages parlent des événements formateurs de leur vie : par exemple, d’adhésion au club d’aviron pendant l’enfance ou de leurs cinq maris. Le dialogue, tantôt aiguisé tantôt absurde et drôle, évolue tout en méandres et en associations. Il associe les métaphores incisives de Cytter et les analyses précises que celle-ci donne de notre société contemporaine.

02.08. lundi

Maastricht

10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
>> Entrée gratuite, sur réservation

03.08. mardi

Maastricht

10:00–16:30

Drop-in Atelier «Un message, une bouteille»

Lieu : MS Evolutie
Entrée gratuite, sur réservation
>> Atelier «Un message, une bouteille»

10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
>> Entrée gratuite, sur réservation

12:30–13:00

Body Instruments de Nevin Aladağ

Performance, 30 minutes, promenade dans l'espace urbain
Début : quai MS Evolutie, Fin : Bonnefanten

Un.e performeur.se porte des instruments de musique sur son corps et se déplace ainsi dans l’espace urbain. Les instruments, deux accordéons, des cloches et des tambours portés sur la tête, sont joués par les mouvements du corps. Il en résulte un morceau de musique expérimentale qui oscille entre les sons absolument nécessaires, comme ceux produits par la marche ou les mouvements volontaire, et les sons poétiques ainsi produits.

14:30–15:00

Eurêka, c'est presque le titre de Marie-Caroline Hominal

Performance, 30 minutes
Lieu : Bonnefanten

Sur une scène faite d’une surface ronde et argentée, l’artiste danse une série de numéros : John Cage et Jean Tinguely apparaissent dans un rêve, une sorcière chevauche un balai et une créature-objet prend vie. Hominal travaille avec divers objets trouvés qui finissent par se regrouper pour former un assemblage. De la même manière, les différents numéros de la pièce s’entremêlent en une image d’ensemble, diverse mais cohérente, qui illustre un monde imaginaire tragicomique.

16:00–16:40

The Lady of the Lake de Keren Cytter

Performance, 40 minutes, en anglais
Lieu : Bonnefanten

La pièce de théâtre consiste en un dialogue interprété par les acteur.trice.s Fernanda Farah et Damian Rebgetz. Elle mêle récit, chant, danse et stand-up. Les deux personnages parlent des événements formateurs de leur vie : par exemple, d’adhésion au club d’aviron pendant l’enfance ou de leurs cinq maris. Le dialogue, tantôt aiguisé tantôt absurde et drôle, évolue tout en méandres et en associations. Il associe les métaphores incisives de Cytter et les analyses précises que celle-ci donne de notre société contemporaine.

08.08. dimanche

Amsterdam

10:00–16:30
10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
>> Entrée gratuite, sur réservation

12:00–12:15

Body Instruments de Nevin Aladağ

Performance, 15 minutes
Lieu : quai MS Evolutie

Un.e performeur.se porte des instruments de musique sur son corps et se déplace ainsi dans l’espace urbain. Les instruments, deux accordéons, des cloches et des tambours portés sur la tête, sont joués par les mouvements du corps. Il en résulte un morceau de musique expérimentale qui oscille entre les sons absolument nécessaires, comme ceux produits par la marche ou les mouvements volontaire, et les sons poétiques ainsi produits.

14:00–14:30

Eurêka, c'est presque le titre de Marie-Caroline Hominal

Performance, 30 minutes
Lieu : Stedelijk Museum

Sur une scène faite d’une surface ronde et argentée, l’artiste danse une série de numéros : John Cage et Jean Tinguely apparaissent dans un rêve, une sorcière chevauche un balai et une créature-objet prend vie. Hominal travaille avec divers objets trouvés qui finissent par se regrouper pour former un assemblage. De la même manière, les différents numéros de la pièce s’entremêlent en une image d’ensemble, diverse mais cohérente, qui illustre un monde imaginaire tragicomique.

15:00–15:15

Body Instruments de Nevin Aladağ

Performance, 15 minutes
Lieu : Stedelijk Museum

Un.e performeur.se porte des instruments de musique sur son corps et se déplace ainsi dans l’espace urbain. Les instruments, deux accordéons, des cloches et des tambours portés sur la tête, sont joués par les mouvements du corps. Il en résulte un morceau de musique expérimentale qui oscille entre les sons absolument nécessaires, comme ceux produits par la marche ou les mouvements volontaire, et les sons poétiques ainsi produits.

16:00–16:40

The Lady of the Lake de Keren Cytter

Performance, 40 minutes, en anglais
Lieu : Stedelijk Museum

La pièce de théâtre consiste en un dialogue interprété par les acteur.trice.s Fernanda Farah et Damian Rebgetz. Elle mêle récit, chant, danse et stand-up. Les deux personnages parlent des événements formateurs de leur vie : par exemple, d’adhésion au club d’aviron pendant l’enfance ou de leurs cinq maris. Le dialogue, tantôt aiguisé tantôt absurde et drôle, évolue tout en méandres et en associations. Il associe les métaphores incisives de Cytter et les analyses précises que celle-ci donne de notre société contemporaine.

09.08. lundi

Amsterdam

10:00–16:30
10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
>> Entrée gratuite, sur réservation

16.08. lundi

gelsenkirchen

10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
Entrée gratuite, sur réservation

11:00–12:00

Visite architecturale

Le Musiktheater im Revier – une symbiose entre l'architecture et les arts visuels

Visite guidée, 60 minutes
Lieu : Musiktheater im Revier
>> Gratuit, sur réservation

La symbiose entre l'architecture et les arts visuels a fait du MiR l'un des nouveaux bâtiments théâtraux les plus importants de l'après-guerre en Allemagne. La visite guidée est consacrée à l'histoire du bâtiment, la visite autour et dans le bâtiment permet de visualiser l'harmonie avec les œuvres artistiques. L'accent est mis, entre autres, sur les reliefs mobiles de Jean Tinguely.

17:00–18:00

Visite guidée par Christiane Wanken

Lieu : Kunstmuseum Gelsenkirchen

La collection cinétique du Kunstmuseum Gelsenkirchen est unique en son genre et offre un grand aperçu du mouvement artistique dont la forme d'expression est le mouvement en tant que composante esthétique intégrale de l'objet d'art. Les notions conventionnelles de formes artistiques rigides doivent être mises de côté par le spectateur qui se lance dans une incursion dans les espaces d'exposition. À cette fin, la commissaire Christiane Wanken vous invite et vous accompagne à travers les diverses formes d'art cinétique.

17.08. mardi

gelsenkirchen

10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
Entrée gratuite, sur réservation

15:00–15:30

Body Instruments de Nevin Aladağ

Performance, 30 minutes
Lieu : quai MS Evolutie

Un.e performeur.se porte des instruments de musique sur son corps et se déplace ainsi dans l’espace urbain. Les instruments, deux accordéons, des cloches et des tambours portés sur la tête, sont joués par les mouvements du corps. Il en résulte un morceau de musique expérimentale qui oscille entre les sons absolument nécessaires, comme ceux produits par la marche ou les mouvements volontaire, et les sons poétiques ainsi produits.

16:30–17:30

Visite architecturale

Le Musiktheater im Revier – une symbiose entre l'architecture et les arts visuels

Visite guidée, 60 minutes
Lieu : Musiktheater im Revier
>> Entrée gratuite, sur réservation

La symbiose entre l'architecture et les arts visuels a fait du MiR l'un des nouveaux bâtiments théâtraux les plus importants de l'après-guerre en Allemagne. La visite guidée est consacrée à l'histoire du bâtiment, la visite autour et dans le bâtiment permet de visualiser l'harmonie avec les œuvres artistiques. L'accent est mis, entre autres, sur les reliefs mobiles de Jean Tinguely.

18:00–18:30

Eurêka, c'est presque le titre de Marie-Caroline Hominal

Performance, 30 minutes
Lieu : Musiktheater im Revier
>> Entrée gratuite, sur réservation

Sur une scène faite d’une surface ronde et argentée, l’artiste danse une série de numéros : John Cage et Jean Tinguely apparaissent dans un rêve, une sorcière chevauche un balai et une créature-objet prend vie. Hominal travaille avec divers objets trouvés qui finissent par se regrouper pour former un assemblage. De la même manière, les différents numéros de la pièce s’entremêlent en une image d’ensemble, diverse mais cohérente, qui illustre un monde imaginaire tragicomique.

19:00–19:15

Body Instruments de Nevin Aladağ

Performance, 15 minutes
Ort: Willi-Müller-Platz en face de la Kleines Haus du Musiktheater im Revier

Un.e performeur.se porte des instruments de musique sur son corps et se déplace ainsi dans l’espace urbain. Les instruments, deux accordéons, des cloches et des tambours portés sur la tête, sont joués par les mouvements du corps. Il en résulte un morceau de musique expérimentale qui oscille entre les sons absolument nécessaires, comme ceux produits par la marche ou les mouvements volontaire, et les sons poétiques ainsi produits.

19:30–20:10

The Lady of the Lake de Keren Cytter

Performance, 40 minutes, en anglais
Lieu : Musiktheater im Revier
>> Entrée gratuite, sur réservation

La pièce de théâtre consiste en un dialogue interprété par les acteur.trice.s Fernanda Farah et Damian Rebgetz. Elle mêle récit, chant, danse et stand-up. Les deux personnages parlent des événements formateurs de leur vie : par exemple, d’adhésion au club d’aviron pendant l’enfance ou de leurs cinq maris. Le dialogue, tantôt aiguisé tantôt absurde et drôle, évolue tout en méandres et en associations. Il associe les métaphores incisives de Cytter et les analyses précises que celle-ci donne de notre société contemporaine.

20.08. vendredi

Duisburg

10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
Entrée gratuite, sur réservation

21.08. samedi

Duisburg

10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
Entrée gratuite, sur réservation

14:00–14:30

Body Instruments de Nevin Aladağ

Performance, 30 minutes, promenade dans l'espace urbain
Début : quai MS Evolutie, Fin : Lehmbruck Museum

Un.e performeur.se porte des instruments de musique sur son corps et se déplace ainsi dans l’espace urbain. Les instruments, deux accordéons, des cloches et des tambours portés sur la tête, sont joués par les mouvements du corps. Il en résulte un morceau de musique expérimentale qui oscille entre les sons absolument nécessaires, comme ceux produits par la marche ou les mouvements volontaire, et les sons poétiques ainsi produits.

15:00–15:30

Eurêka, c'est presque le titre de Marie-Caroline Hominal

Performance, 30 minutes
Lieu : Lehmbruck Museum

Sur une scène faite d’une surface ronde et argentée, l’artiste danse une série de numéros : John Cage et Jean Tinguely apparaissent dans un rêve, une sorcière chevauche un balai et une créature-objet prend vie. Hominal travaille avec divers objets trouvés qui finissent par se regrouper pour former un assemblage. De la même manière, les différents numéros de la pièce s’entremêlent en une image d’ensemble, diverse mais cohérente, qui illustre un monde imaginaire tragicomique.

15:45–16:00

Sculpture 21st: Nevin Aladağ

Action dans l'exposition «Nevin Aladağ»,15 minutes
Lieu : Lehmbruck Museum

Christoph Lamberty et Rocco Rescigno (Orchestre philharmonique de Duisbourg) mettent en vibration les sculptures «Resonator Percussion» et «Resonator Wind» de l'exposition au musée Lehmbruck. Les sculptures, qui se composent entre autres d'éléments de percussion et d'embouchures d'instruments à vent, atteignent ainsi une autre dimension de perception par le son.

16:30–17:10

The Lady of the Lake de Keren Cytter

Performance, 40 minutes, en anglais
Lieu : Lehmbruck Museum

La pièce de théâtre consiste en un dialogue interprété par les acteur.trice.s Fernanda Farah et Damian Rebgetz. Elle mêle récit, chant, danse et stand-up. Les deux personnages parlent des événements formateurs de leur vie : par exemple, d’adhésion au club d’aviron pendant l’enfance ou de leurs cinq maris. Le dialogue, tantôt aiguisé tantôt absurde et drôle, évolue tout en méandres et en associations. Il associe les métaphores incisives de Cytter et les analyses précises que celle-ci donne de notre société contemporaine.

25.08. mercredi

Krefeld

10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
Entrée gratuite, sur réservation

26.08. jeudi

Krefeld

10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
Entrée gratuite, sur réservation

15:00–15:15

Body Instruments de Nevin Aladağ

Performance, 15 minutes
Lieu : quai MS Evolutie

Un.e performeur.se porte des instruments de musique sur son corps et se déplace ainsi dans l’espace urbain. Les instruments, deux accordéons, des cloches et des tambours portés sur la tête, sont joués par les mouvements du corps. Il en résulte un morceau de musique expérimentale qui oscille entre les sons absolument nécessaires, comme ceux produits par la marche ou les mouvements volontaire, et les sons poétiques ainsi produits.

17:15–17:30

Body Instruments de Nevin Aladağ

Performance, 15 minutes
Lieu : Haus Lange

Un.e performeur.se porte des instruments de musique sur son corps et se déplace ainsi dans l’espace urbain. Les instruments, deux accordéons, des cloches et des tambours portés sur la tête, sont joués par les mouvements du corps. Il en résulte un morceau de musique expérimentale qui oscille entre les sons absolument nécessaires, comme ceux produits par la marche ou les mouvements volontaire, et les sons poétiques ainsi produits.

18:00–18:30

Eurêka, c'est presque le titre de Marie-Caroline Hominal

Performance, 30 minutes
Lieu : Haus Lange

Sur une scène faite d’une surface ronde et argentée, l’artiste danse une série de numéros : John Cage et Jean Tinguely apparaissent dans un rêve, une sorcière chevauche un balai et une créature-objet prend vie. Hominal travaille avec divers objets trouvés qui finissent par se regrouper pour former un assemblage. De la même manière, les différents numéros de la pièce s’entremêlent en une image d’ensemble, diverse mais cohérente, qui illustre un monde imaginaire tragicomique.

19:30–20:10

The Lady of the Lake de Keren Cytter

Performance, 40 minutes, en anglais
Lieu : Kaiser Wilhelm Museum

La pièce de théâtre consiste en un dialogue interprété par les acteur.trice.s Fernanda Farah et Damian Rebgetz. Elle mêle récit, chant, danse et stand-up. Les deux personnages parlent des événements formateurs de leur vie : par exemple, d’adhésion au club d’aviron pendant l’enfance ou de leurs cinq maris. Le dialogue, tantôt aiguisé tantôt absurde et drôle, évolue tout en méandres et en associations. Il associe les métaphores incisives de Cytter et les analyses précises que celle-ci donne de notre société contemporaine.

28.08. samedi

Düsseldorf

10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
Entrée gratuite, sur réservation

15:00–18:00

Exposition à la fondation ZERO

La fondation ZERO profite des activités du musée de Bâle pour montrer une petite présentation parallèle d'objets trouvés relatifs à la relation entre Jean Tinguely et les artistes ZERO de Düsseldorf. L'accent sera notamment mis sur la présence de Tinguely dans ZERO Vol. 3. Le magazine fêtera également un anniversaire en 2021 : il a été publié il y a 60 ans dans le cadre de l'événement ZERO. Edition, Exposition, Démonstration dans et devant la Galerie Schmela le 5 juillet 1961.

15:00–15:15

Body Instruments de Nevin Aladağ

Performance, 15 minutes
Lieu : quai MS Evolutie

Un.e performeur.se porte des instruments de musique sur son corps et se déplace ainsi dans l’espace urbain. Les instruments, deux accordéons, des cloches et des tambours portés sur la tête, sont joués par les mouvements du corps. Il en résulte un morceau de musique expérimentale qui oscille entre les sons absolument nécessaires, comme ceux produits par la marche ou les mouvements volontaire, et les sons poétiques ainsi produits.

17:00–17:30

Eurêka, c'est presque le titre de Marie-Caroline Hominal

Performance, 30 minutes
Lieu : ZERO foundation
>> Entrée gratuite, sur réservation

Sur une scène faite d’une surface ronde et argentée, l’artiste danse une série de numéros : John Cage et Jean Tinguely apparaissent dans un rêve, une sorcière chevauche un balai et une créature-objet prend vie. Hominal travaille avec divers objets trouvés qui finissent par se regrouper pour former un assemblage. De la même manière, les différents numéros de la pièce s’entremêlent en une image d’ensemble, diverse mais cohérente, qui illustre un monde imaginaire tragicomique.

18:30–18:45

Body Instruments de Nevin Aladağ

Performance, 15 minutes
Lieu : ZERO foundation
>> Entrée gratuite, sur réservation

Un.e performeur.se porte des instruments de musique sur son corps et se déplace ainsi dans l’espace urbain. Les instruments, deux accordéons, des cloches et des tambours portés sur la tête, sont joués par les mouvements du corps. Il en résulte un morceau de musique expérimentale qui oscille entre les sons absolument nécessaires, comme ceux produits par la marche ou les mouvements volontaire, et les sons poétiques ainsi produits.

19:00–19:40

The Lady of the Lake de Keren Cytter

Performance, 40 minutes, en anglais
Lieu : ZERO foundation
>> Entrée gratuite, sur réservation

La pièce de théâtre consiste en un dialogue interprété par les acteur.trice.s Fernanda Farah et Damian Rebgetz. Elle mêle récit, chant, danse et stand-up. Les deux personnages parlent des événements formateurs de leur vie : par exemple, d’adhésion au club d’aviron pendant l’enfance ou de leurs cinq maris. Le dialogue, tantôt aiguisé tantôt absurde et drôle, évolue tout en méandres et en associations. Il associe les métaphores incisives de Cytter et les analyses précises que celle-ci donne de notre société contemporaine.

29.08. dimanche

Düsseldorf

10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
Entrée gratuite, sur réservation

15:00–18:00

Exposition à la fondation ZERO

La fondation ZERO profite des activités du musée de Bâle pour montrer une petite présentation parallèle d'objets trouvés relatifs à la relation entre Jean Tinguely et les artistes ZERO de Düsseldorf. L'accent sera notamment mis sur la présence de Tinguely dans ZERO Vol. 3. Le magazine fêtera également un anniversaire en 2021 : il a été publié il y a 60 ans dans le cadre de l'événement ZERO. Edition, Exposition, Démonstration dans et devant la Galerie Schmela le 5 juillet 1961.

03.09. vendredi

Koblenz

10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
Entrée gratuite, sur réservation

04.09. samedi

Koblenz

10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
Entrée gratuite, sur réservation

14:30–19:00

Drop-in Atelier «Un message, une bouteille»

Lieu : MS Evolutie
Entrée gratuite, sur réservation
>> Atelier «Un message, une bouteille»

19:30–20:00

Body Instruments de Nevin Aladağ

Performance, 30 minutes, promenade dans l'espace urbain
Début : quai MS Evolutie, Fin : Ludwig Museum

Un.e performeur.se porte des instruments de musique sur son corps et se déplace ainsi dans l’espace urbain. Les instruments, deux accordéons, des cloches et des tambours portés sur la tête, sont joués par les mouvements du corps. Il en résulte un morceau de musique expérimentale qui oscille entre les sons absolument nécessaires, comme ceux produits par la marche ou les mouvements volontaire, et les sons poétiques ainsi produits.

20:30–21:00

Eurêka, c'est presque le titre de Marie-Caroline Hominal

Performance, 30 minutes
Lieu : Ludwig Museum

Sur une scène faite d’une surface ronde et argentée, l’artiste danse une série de numéros : John Cage et Jean Tinguely apparaissent dans un rêve, une sorcière chevauche un balai et une créature-objet prend vie. Hominal travaille avec divers objets trouvés qui finissent par se regrouper pour former un assemblage. De la même manière, les différents numéros de la pièce s’entremêlent en une image d’ensemble, diverse mais cohérente, qui illustre un monde imaginaire tragicomique.

22:00–22:40

The Lady of the Lake de Keren Cytter

Performance, 40 minutes, en anglais
Lieu : Ludwig Museum

La pièce de théâtre consiste en un dialogue interprété par les acteur.trice.s Fernanda Farah et Damian Rebgetz. Elle mêle récit, chant, danse et stand-up. Les deux personnages parlent des événements formateurs de leur vie : par exemple, d’adhésion au club d’aviron pendant l’enfance ou de leurs cinq maris. Le dialogue, tantôt aiguisé tantôt absurde et drôle, évolue tout en méandres et en associations. Il associe les métaphores incisives de Cytter et les analyses précises que celle-ci donne de notre société contemporaine.

23:30–00:00

Body Instruments de Nevin Aladağ

Performance, 30 minutes, promenade dans l'espace urbain
Début : Ludwig Museum, Fin : quai MS Evolutie

Un.e performeur.se porte des instruments de musique sur son corps et se déplace ainsi dans l’espace urbain. Les instruments, deux accordéons, des cloches et des tambours portés sur la tête, sont joués par les mouvements du corps. Il en résulte un morceau de musique expérimentale qui oscille entre les sons absolument nécessaires, comme ceux produits par la marche ou les mouvements volontaire, et les sons poétiques ainsi produits.

08.09. mercredi

Frankfurt am Main

10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
Entrée gratuite, sur réservation

09.09. jeudi

Frankfurt am Main

10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
Entrée gratuite, sur réservation

17:00–17:30

Body Instruments de Nevin Aladağ

Performance, 30 minutes, promenade dans l'espace urbain
Début : quai MS Evolutie, Fin : Frankfurter Kunstverein

Un.e performeur.se porte des instruments de musique sur son corps et se déplace ainsi dans l’espace urbain. Les instruments, deux accordéons, des cloches et des tambours portés sur la tête, sont joués par les mouvements du corps. Il en résulte un morceau de musique expérimentale qui oscille entre les sons absolument nécessaires, comme ceux produits par la marche ou les mouvements volontaire, et les sons poétiques ainsi produits.

18:30–19:00

Eurêka, c'est presque le titre de Marie-Caroline Hominal

Performance, 30 minutes
Lieu : Frankfurter Kunstverein

Sur une scène faite d’une surface ronde et argentée, l’artiste danse une série de numéros : John Cage et Jean Tinguely apparaissent dans un rêve, une sorcière chevauche un balai et une créature-objet prend vie. Hominal travaille avec divers objets trouvés qui finissent par se regrouper pour former un assemblage. De la même manière, les différents numéros de la pièce s’entremêlent en une image d’ensemble, diverse mais cohérente, qui illustre un monde imaginaire tragicomique.

19:30–20:00

Body Instruments de Nevin Aladağ

Performance, 30 minutes
Lieu : Frankfurter Kunstverein

Un.e performeur.se porte des instruments de musique sur son corps et se déplace ainsi dans l’espace urbain. Les instruments, deux accordéons, des cloches et des tambours portés sur la tête, sont joués par les mouvements du corps. Il en résulte un morceau de musique expérimentale qui oscille entre les sons absolument nécessaires, comme ceux produits par la marche ou les mouvements volontaire, et les sons poétiques ainsi produits.

20:00–20:40

The Lady of the Lake de Keren Cytter

Performance, 40 minutes, en anglais
Lieu : Frankfurter Kunstverein

La pièce de théâtre consiste en un dialogue interprété par les acteur.trice.s Fernanda Farah et Damian Rebgetz. Elle mêle récit, chant, danse et stand-up. Les deux personnages parlent des événements formateurs de leur vie : par exemple, d’adhésion au club d’aviron pendant l’enfance ou de leurs cinq maris. Le dialogue, tantôt aiguisé tantôt absurde et drôle, évolue tout en méandres et en associations. Il associe les métaphores incisives de Cytter et les analyses précises que celle-ci donne de notre société contemporaine.

14.09. mardi

Mannheim

10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
Entrée gratuite, sur réservation

15.09. mercredi

Mannheim

10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
Entrée gratuite, sur réservation

10:00–20:00

Exposition à bord

Et tout ceci est vrai!
Entrée gratuite, sur réservation

16:30–17:00

Body Instruments de Nevin Aladağ

Performance, 30 minutes, promenade dans l'espace urbain
Début : quai MS Evolutie, Fin : Kunsthalle Mannheim

Un.e performeur.se porte des instruments de musique sur son corps et se déplace ainsi dans l’espace urbain. Les instruments, deux accordéons, des cloches et des tambours portés sur la tête, sont joués par les mouvements du corps. Il en résulte un morceau de musique expérimentale qui oscille entre les sons absolument nécessaires, comme ceux produits par la marche ou les mouvements volontaire, et les sons poétiques ainsi produits.

18:00–18:30

Resonanz Raum de Nevin Aladağ

Concert, 30 minutes
Lieu : Kunsthalle Mannheim

Le Haz'art Trio avec Fadhel Boubaker, Jonathan Sell et Dominik Fürstberger jouent dans le Resonanz Raum (2020) de Nevin Aladağ à la Kunsthalle Mannheim.

19:00–19:30

Eurêka, c'est presque le titre de Marie-Caroline Hominal

Performance, 30 minutes
Lieu : Kunsthalle Mannheim

Sur une scène faite d’une surface ronde et argentée, l’artiste danse une série de numéros : John Cage et Jean Tinguely apparaissent dans un rêve, une sorcière chevauche un balai et une créature-objet prend vie. Hominal travaille avec divers objets trouvés qui finissent par se regrouper pour former un assemblage. De la même manière, les différents numéros de la pièce s’entremêlent en une image d’ensemble, diverse mais cohérente, qui illustre un monde imaginaire tragicomique.

20:30–21:10

The Lady of the Lake de Keren Cytter

Performance, 40 minutes, en anglais
Lieu : Kunsthalle Mannheim

La pièce de théâtre consiste en un dialogue interprété par les acteur.trice.s Fernanda Farah et Damian Rebgetz. Elle mêle récit, chant, danse et stand-up. Les deux personnages parlent des événements formateurs de leur vie : par exemple, d’adhésion au club d’aviron pendant l’enfance ou de leurs cinq maris. Le dialogue, tantôt aiguisé tantôt absurde et drôle, évolue tout en méandres et en associations. Il associe les métaphores incisives de Cytter et les analyses précises que celle-ci donne de notre société contemporaine.

25.09. samedi

Basel

17:00–17:30

Body Instruments de Nevin Aladağ

Performance, 30 minutes
Lieu : quai MS Evolutie

Un.e performeur.se porte des instruments de musique sur son corps et se déplace ainsi dans l’espace urbain. Les instruments, deux accordéons, des cloches et des tambours portés sur la tête, sont joués par les mouvements du corps. Il en résulte un morceau de musique expérimentale qui oscille entre les sons absolument nécessaires, comme ceux produits par la marche ou les mouvements volontaire, et les sons poétiques ainsi produits.

19:00–19:30

Body Instruments de Nevin Aladağ

Performance, 30 minutes
Lieu : quai MS Evolutie

Un.e performeur.se porte des instruments de musique sur son corps et se déplace ainsi dans l’espace urbain. Les instruments, deux accordéons, des cloches et des tambours portés sur la tête, sont joués par les mouvements du corps. Il en résulte un morceau de musique expérimentale qui oscille entre les sons absolument nécessaires, comme ceux produits par la marche ou les mouvements volontaire, et les sons poétiques ainsi produits.

20:00–20:30

Eurêka, c'est presque le titre de Marie-Caroline Hominal

Performance, 30 minutes
Lieu : Museum Tinguely

Sur une scène faite d’une surface ronde et argentée, l’artiste danse une série de numéros : John Cage et Jean Tinguely jouent apparaissent dans un rêve, une sorcière chevauche un balai et une créature-objet prend vie. Hominal travaille avec divers objets trouvés qui finissent par se regrouper pour former un assemblage. De la même manière, les différents numéros de la pièce s’entremêlent en une image d’ensemble, diverse mais cohérente, qui illustre un monde imaginaire tragicomique.

21:00–21:40

The Lady of the Lake de Keren Cytter

Performance, 40 minutes, en anglais
Lieu : Museum Tinguely

La pièce de théâtre consiste en un dialogue interprété par les acteur.trice.s Fernanda Farah et Damian Rebgetz. Elle mêle récit, chant, danse et stand-up. Les deux personnages parlent des événements formateurs de leur vie : par exemple, d’adhésion au club d’aviron pendant l’enfance ou de leurs cinq maris. Le dialogue, tantôt aiguisé tantôt absurde et drôle, évolue tout en méandres et en associations. Il associe les métaphores incisives de Cytter et les analyses précises que celle-ci donne de notre société contemporaine.

26.09. dimanche

Basel

11:30–12:00

Body Instruments de Nevin Aladağ

Performance, 30 minutes
Lieu : Dans le parc Solitude

Un.e performeur.se porte des instruments de musique sur son corps et se déplace ainsi dans l’espace urbain. Les instruments, deux accordéons, des cloches et des tambours portés sur la tête, sont joués par les mouvements du corps. Il en résulte un morceau de musique expérimentale qui oscille entre les sons absolument nécessaires, comme ceux produits par la marche ou les mouvements volontaire, et les sons poétiques ainsi produits.

12:00–12:30

Eurêka, c'est presque le titre de Marie-Caroline Hominal

Performance, 30 minutes
Lieu : Museum Tinguely

Sur une scène faite d’une surface ronde et argentée, l’artiste danse une série de numéros : John Cage et Jean Tinguely apparaissent dans un rêve, une sorcière chevauche un balai et une créature-objet prend vie. Hominal travaille avec divers objets trouvés qui finissent par se regrouper pour former un assemblage. De la même manière, les différents numéros de la pièce s’entremêlent en une image d’ensemble, diverse mais cohérente, qui illustre un monde imaginaire tragicomique.

13:00–13:40

The Lady of the Lake de Keren Cytter

Performance, 40 minutes, en anglais
Lieu : Museum Tinguely

La pièce de théâtre consiste en un dialogue interprété par les acteur.trice.s Fernanda Farah et Damian Rebgetz. Elle mêle récit, chant, danse et stand-up. Les deux personnages parlent des événements formateurs de leur vie : par exemple, d’adhésion au club d’aviron pendant l’enfance ou de leurs cinq maris. Le dialogue, tantôt aiguisé tantôt absurde et drôle, évolue tout en méandres et en associations. Il associe les métaphores incisives de Cytter et les analyses précises que celle-ci donne de notre société contemporaine.