Stephen Cripps. Performing Machines

27 janvier – 1 mai 2017

 

Le travail de l’artiste britannique Stephen Cripps (1952-1982) est extrêmement innovant et expérimental. Ses œuvres sont le fruit à la fois d’un intérêt pour les machines et sculptures cinétiques et d’une fascination pour le potentiel poétique de l’explosion et de la destruction. Jusqu’à sa mort prématurée, Cripps a créé nombre de machines et installations interactives, et réalisé également des performances pyrotechniques. Les expérimentations sur le son, notamment, occupent une place cruciale dans sa pratique performative et multisensorielle. Les performances de Cripps étaient poussées à l’extrême et seraient aujourd’hui inconcevables, compte tenu de leur caractère potentiellement risqué pour le public et l’environnement. Parmi ses projets, Cripps en a élaboré beaucoup sous forme de dessins et de collages qui donnent ainsi à voir la richesse de l’univers non-conventionnel de l’artiste. Pour la toute première fois, le Musée Tinguely présente l’œuvre de Cripps dans une telle ampleur et permet ainsi de la redécouvrir. L’exposition est réalisée en coopération avec le Henry Moore Institute, Leeds.

>> En savoir plus

Myousic von Dimitri de Perrot, Foto © Tillessen

Dimitri de Perrot. Strandgut und Blumen
Installation sonore interactive

26 février – 19 mars 2017

 

Strandgut und Blumen (Débris et fleurs) – tel est le titre que l’artiste et scénographe suisse Dimitri de Perrot a donné à son œuvre sonore au Musée Tinguely qui sera présentée du 26 février au 19 mars 2017. Au beau milieu de l’exposition en cours, il a ainsi créé une installation qui entretient un rapport musical avec son environnement. À partir de bruits, d’échos et de demi-tons, il fait jaillir des images sonores qui emplissent l’espace, tels de nouveaux protagonistes, le tout donnant une composition globale à laquelle participent également les Méta-Harmonies de Tinguely.

>> En savoir plus