Jean Tinguely à la recherche des materiaux, Paris, 1960, photo : inconnu

Jean Tinguely à la recherche des materiaux, Paris, 1960, photo : inconnu

La roue = c'est tout
Nouvelle présentation de la collection du Musée Tinguely

8 février 2023 – printemps 2025

Selon Tinguely, « nous vivons dans une civilisation de la roue ». Le rapport entre l’homme et la machine détermine encore notre vie aujourd’hui, de même que les dépendances en résultant, que Tinguely se plut à déconstruire. Pour la première fois depuis la création du musée, l’ensemble de la collection d’œuvres enrichie de l’artiste est de nouveau exposé dans la grande halle. Un parcours d’exposition éclectique aux nombreuses activités participatives permet de découvrir son œuvre de jeunesse empreinte de fragilité et de poésie, les actions explosives et les collaborations des années 1960, ainsi que ses dernières œuvres musicales et monumentales plus sombres.

>> En savoir plus

#larouecesttout #tinguely @museumtinguely

Rolf Julius, Musik für die Augen, 1982, vue d'installation Galerie Thomas Bernard, Paris 2015 © Estate Rolf Julius / Xippas / 2022 ProLitteris, Zurich, photo : Rebecca Fanuele

Rolf Julius, Musik für die Augen, 1982, vue d'installation Galerie Thomas Bernard, Paris 2015 © Estate Rolf Julius / Xippas / 2022 ProLitteris, Zurich, photo : Rebecca Fanuele

À bruit secret
L’audition dans l’art

22 février – 14 mai 2023

Comment résonne le paysage sonore du Rhin à Bâle ? Les bruits urbains ou les voix peuvent-ils servir de matériau visuel et sculptural ? Comment les bruits de la forêt vierge ont-ils évolué ces dernières années ? Peut-on percevoir les ondes sonores autrement que par les oreilles ? Le Musée Tinguely poursuit son cycle consacré aux sens humains à travers les arts et propose une multitude de rencontres avec des univers sonores terrestres connus et inconnus. L’exposition collective présente des œuvres d’art sous différents médiums, de la période baroque jusqu’à l’époque contemporaine.

>> En savoir plus

SoundTrieb performing Walking, Pilatus, October 2022.

SoundTrieb performing Walking, Pilatus, October 2022.

Sousveillance
Staring at the Bin — Édition suisse

by Meriel Price, curated by Isabel Piniella Grillet, performed by SoundTrieb

22 février – 26 mars 2023

En dialogue avec l'exposition À bruit secret, l'artiste et compositrice Meriel Price présente une série de vidéos de performances miniatures subtiles et éphémères dans l'espace public. Les spectateurs sont les témoins d'une subversion chorégraphiée et anarchique de la surveillance, qui se déploie à la fois sur le plan acoustique et performatif.

>> En savoir plus

#staringatthebin

Roger Ballen, Headless 2006 © courtesy Roger Ballen

Roger Ballen, Headless 2006 © courtesy Roger Ballen

Roger Ballen
Call of the Void
(Danse macabre No. VII)

19 avril – 29 octobre 2023

Roger Ballen (*1950 New York, vit à Johannesburg) est l'un des artistes photographes les plus influents et les plus importants du 21e siècle. Ses œuvres étranges et radicales confrontent les spectateurs et les mettent au défi de l'accompagner dans un voyage dans leur propre esprit, tandis qu'il explore les recoins les plus profonds du sien. Dans les années 1990, il a développé un style qu'il décrit comme Ballenesque. Au cours de la dernière décennie, Ballen a créé des œuvres puissantes où la frontière entre la fantaisie et la réalité devient de plus en plus floue. Il utilise des dessins, des peintures, des collages et des techniques de sculpture pour créer des décors élaborés - un mariage parfait avec la Danse de la mort de Tinguely, puisque l'exposition sera présentée à proximité de cette œuvre.

#rogerballen #ballenesque #callofthevoid

Janet Cardiff & George Bures Miller, Opera for a Small Room (Detail), 2005, installation de médias mixtes avec son, 2,6 x 3 x 4,5m Photo : Seber Ugarte, Lorena López 2022 avec l'aimable autorisation de l'artiste Luhring Augustine Gallery

Janet Cardiff & George Bures Miller, Opera for a Small Room, 2005, Mixed media installation with sound, Courtesy the artist © Seber Ugarte, Lorena Lopez (MACBA, Barcelona)

Janet Cardiff & George Bures Miller
Dream Machines

7 juin – 24 septembre 2023

Le couple d’artistes canadien Janet Cardiff & George Bures Miller crée des installations stimulant tous les sens. Elles nous entraînent dans des mondes fabuleux et poétiques animés par l’envie de raconter et de découvrir. Ce sont des hommages à des pratiques culturelles riches d’une longue tradition comme le cinéma, le théâtre, la création sonore ou la pratique de la musique. L’exposition au Musée Tinguely propose un large aperçu de leur œuvre, des premiers travaux sonores interactifs aux installations dystopiques et immersives plus récentes.

>> En savoir plus

#cardiffmiller #dreammachines

Temitayo Ogunbiyi, Giocherai nel quotidiano, correndo, You will play in the everyday, running, 2020, photo: Tommaso Vitiello

Temitayo Ogunbiyi, Giocherai nel quotidiano, correndo, You will play in the everyday, running, 2020, photo: Tommaso Vitiello

Temitayo Ogunbiyi
You will follow the Rhein and compose play

18 octobre 2023 – 14 janvier 2024
Playground Installation dans le Solitude Park à partir du 21 mai 2023

L’artiste Temitayo Ogunbiyi (vit à Lagos, Nigéria) explore le potentiel de l’interaction ludique afin d’étudier des thèmes comme la migration et les échanges, mais aussi les cultures matérielles et sociales. À partir de mai 2023, un « playground » sera aménagé dans le parc de la Solitude et propose au public d’escalader, d’avancer à la force des bras et de jouer. Ce travail réunit Lagos et Bâle : les formes des barres en acier dessinent les routes reliant les deux villes entre elles. En octobre, une exposition multimédiale présentera des travaux sur papier et des installations musicales interactives au sein du musée.

Ce projet voit le jour en lien avec le festival Culturescapes consacré au thème du « Sahara » en 2023.

#playground

© Delphine Reist, Photo : Emmanuel Watteau

Delphine Reist, Huiles, 2022 © Delphine Reist, photo : Emmanuel Watteau

Delphine Reist. ÖL
[oil, olio, huile]

18 octobre 2023 – 14 janvier 2024 

Le travail structure l’existence des individus de même que la société dans son ensemble. Dans les œuvres de l’artiste genevoise, les objets vivent leur propre vie. Ils nous livrent leur diagnostic sur le mouvement et le rythme de production, nous parlent d’efficacité et d’épuisement : des perceuses s’agitent soudain, des imprimantes dégoulinent, des stores s’animent comme par magie. Au Musée Tinguely, Delphine Reist présente des travaux se rapportant, de près ou de loin, à l’huile comme source d’énergie, médium pictural, lubrifiant ou à ses caractéristiques physiques et fluides.

#oel #delphinereist