Jean Tinguely à la recherche des materiaux, Paris, 1960, photo : inconnu

Jean Tinguely à la recherche des materiaux, Paris, 1960, photo : inconnu

La roue = c'est tout
Présentation de la collection du Musée Tinguely

8 février 2023 – 2026

Selon Tinguely, « nous vivons dans une civilisation de la roue ». Le rapport entre l’homme et la machine détermine encore notre vie aujourd’hui, de même que les dépendances en résultant, que Tinguely se plut à déconstruire. Pour la première fois depuis la création du musée, l’ensemble de la collection d’œuvres enrichie de l’artiste est de nouveau exposé dans la grande halle. Un parcours d’exposition éclectique aux nombreuses activités participatives permet de découvrir son œuvre de jeunesse empreinte de fragilité et de poésie, les actions explosives et les collaborations des années 1960, ainsi que ses dernières œuvres musicales et monumentales plus sombres.

>> En savoir plus

#larouecesttout #tinguely @museumtinguely

MikaRottenberg_quadratisch

Mika Rottenberg, NoNoseKnows, 2015 (Filmstill)
© Mika Rottenberg, Courtesy the artist and Hauser & Wirth

Mika Rottenberg. Antimatter Factory

5 juin 2024 – 3 novembre 2024

L’art de Mika Rottenberg nous présente de manière humoristique l’absurdité de notre production débordante de biens. Ses films colorés et picturaux célèbrent une poésie surréaliste où les protagonistes sont souvent reliés comme les rouages d’un engrenage fantasmagorique. Ils nous rappellent les 'machines inutiles' de Tinguely, à la fois poétiques et critiques de la consommation. L’exposition présente une sélection représentative de films et d’installations de Mika Rottenberg, ainsi que des œuvres cinétiques interactives.

>> En savoir plus

#antimatterfactory @mikarottenberg

les archives Alex Silber présentent
The Bible

Présentation de films dans la cabine téléphonique
1 mai 2024 – 10 novembre 2024

Les archives Alex Silber présentent THE BIBLE de Bernhard Einstein, le film à grand spectacle le plus court de tous les temps, en version numérique. Ce film d’animation dévoile une rencontre avec soi.

>> En savoir plus

Fadenspiele

Mains en juant au jeu de ficelle, vidéo © Christoph Oeschger

String Figures / Jeux de Ficelle
Une exposition de recherche

20 novembre 2024 – 9 mars 2025

Tendues entre les huit doigts et les deux pouces, parfois entre les orteils et les dents, les ficelles dessinent des figures. Les jeux de ficelle sont capables de multiples choses : ils racontent des histoires, ils permettent de passer le temps, ils rendent visible l’indicible, ils relient les gens. Quoi qu’ils soient, l’art, l’ethnologie et la théorie n’ont cessé de s’y intéresser comme pratique esthétique, objet de collection, pensée non occidentale. L’exposition interroge les possibilités des entrelacements sur les ruines de notre histoire.

#stringfigures

MT_FreshWindow_JeanTinguelysRotozazaIII_1000x1000

Rotozaza III de Jean Tinguely en vitrine du grand magasin Loeb à Berne, octobre 1969
© Staatsarchiv des Kantons Bern, photo: Fredo Meyer-Henn

Fresh Window. Art & vitrines

4 décembre 2024 – 11 mai 2025

L’histoire de la décoration de vitrines et celle de l’art visuel sont étroitement liées depuis des décennies. Outre Jean Tinguely, de nombreux.ses artistes ont donné de l’élan à la conception de vitrines. D’un autre côté, la vitrine constitue un motif récurrent d’œuvres d’art et sert de scène à des performances et des actions. L’exposition met en lumière cette relation mouvementée des débuts jusqu’à nos jours. Elle s’étend à l’espace urbain à travers des interventions artistiques dans les vitrines de magasins bâlois.

Julian Charrière, Midnight Zone
Behind the scenes
Copyright the artist; 2024 ProLitteris, Zurich, photo: Antoine Drancey

Julian Charrière. Midnight Zone

11 juin – 2 novembre 2025

A core concern of French-Swiss artist Julian Charrière is how the human being inhabits the world, and how it in turn inhabits us. In a comprehensive solo exhibition, Museum Tinguely presents
photographs, sculptures, installations and new film works that deal with our relationship to Earth as a world of water – a liquidity that covers most of our planet with seas, lakes and ice, both habitat for a myriad of organisms and host to circulatory systems critical for the stability of our climate. The exhibition Midnight Zone engages with these underwater ecologies, from the local influential presence of the Rhine to distant oceans, exploring the complexity of water as an elemental medium affected by anthropogenic debilitation. Reflecting upon its flow and materiality, profundity and politics, its both mundane and sacral dimensions, the solo show acts as a kaleidoscope, inviting us to dive deep.